Piscine Alex jany

Piscine Alex Jany MentonSituée route de Sospel à Menton, la piscine Alex Jany offre des conditions optimales pour la pratique des sports aquatiques.

Inaugurée en 1976, le bassin d’une longueur de 25 mètre et pourvu de cinq lignes d’eau offre à la ville de Menton une installation digne de l’évènement historique de la natation française dont elle fut le théâtre en 1947, lorsque Alex Jany s’appropria le record du monde du 100mètre nage libre en 55 secondes et 80 centièmes.

Ce bassin permet à l’Aquatic Club de Menton d’y pratiquer les activités de natation, aquafitness, d’apprentissage de la natation et de water polo.

Nous remercions la Mairie de Menton, qui a gentillesse de mettre cette installation à notre disposition.

 

Alexandre Jany est né le 5 janvier 1929 à Toulouse. Son père étaDSC_0394it gardien de piscine, c’est donc tout naturellement qu’il a découvert la natation. Doté d’un physique hors norme, (à 14 ans il mesurait 1,84 m pour 76 kg), il est remarqué par l’entraineur des Dauphins du TOEC, Alban Minville.

En 1945, alors âgé de 16 ans, il bat le record de France du 100 mètre nage libre en 59 seconde ! En 1946, il bat son premier record du monde, celui du 200 mètre nage libre en 2’05’’40. En 1947, il bat les records du monde du 400 mètre nage libre et 100 mètre nage libre en respectivement 4’35’’20 et 55’’80, faisant ainsi de lui le favori sur 100 mètre pour les Jeux Olympiques de Londres l’année suivante.

Malheureusement, Alex Jany était peut être meilleur contre le chrono que face à ses adversaires. Il ne termina que 5ème du 100 mètre à Londres. Il obtint néanmoins une médaille de Bronze sur le relais 4×200 mètre. Car c’est peut-être là le paradoxe de ce nageur hors norme qui vint s’installer à Marseille au début des années 1950 : 7 records du monde, 15 records d’Europe, 47 records de France, une participation à trois olympiades consécutives en tant que nageur et « seulement » 4 titres de champions d’Europe (deux fois sur 100m et deux fois sur 400m en 1947 et 1951)… Pas de podium aux mondiaux, ni de médaille olympique en individuel. Au niveau national, il reste une référence : 8 titres de champion de France consécutifs sur 100m nage libre entre 1945 et 1952, 7 fois champion de France sur 200m nage libre entre 1945 et 1953 et 4 fois champion de France du 400 m nage libre en 1945, 1947, 1948 et 1949. En ajoutant les relais, on arrive à 26 titres de champion de France.

Alex Jany se tourna vers le water-polo et participa même aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. A la fin de sa carrière sportive, il devint entraîneur à Marseille. Très apprécié pour sa forte personnalité et sa générosité, il y exerça jusqu’en 1989. Alex Jany est décédé en 2001 des suites d’un long cancer.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *